Nouvelles des Members

Président du Conseil national palestinien: les lois de la Knesset israélienne en violation du droit international et de la charte des droits de l'homme
26 Février 2018 - CNP
lire l'original

S.E.M. Salim Al Zanoun, président du Conseil national palestinien a demandé au Secrétariat Général de l’UPCI de faire parvenir aux Parlements membres, le message  qu’il a envoyé à S.E. Dr. Mahmoud Erol KILIC, Secrétaire Général de l'UPCI, et S.E. Dr. Ali Larijani, Président du Parlement Islamique d'Iran, Président de la 13ème Session de la Conférence de l'UPCI concernant les lois de la Knesset israélienne qui violent le droit international et la Charte des droits de l'homme des Nations Unies.
« Le Conseil national palestinien voudrait attirer l’attention et mettre en garde contre les lois taillées sur mesure par la Knesset israélienne qui peuvent être qualifiées de lois racistes et même fascistes contre notre peuple palestinien. », a souligné le mémo. Depuis 2014, plus de 160 lois et projets de loi ont été adoptés par la Knesset, violant les droits de l'homme, les traités internationaux et les fondements d'une législation équitable, censés d’être conformes au droit international.
Le mémo fait état de nombreuses lois et législations y compris : la législation pour appliquer la loi israélienne aux institutions académiques en Cisjordanie, législation sur la déduction des taxes sur les revenues palestiniennes, loi appelant à l’exécution des prisonniers palestiniens, loi sur le retrait du titre de résident des citoyens de Jérusalem, loi sur le maintien des corps des martyrs, loi pour arrêter et juger et condamner les mineurs, outres beaucoup d’autres lois injustes qui violent délibérément les principes et règles des Conventions de Genève de 1949 et les résolutions pertinentes des Nations Unies.   
Le Conseil National palestinien fait appel aux instances et Unions Parlementaires régionales et internationales d’accélérer leurs démarches en ce qui concerne :
La prise de position et d’action contre une série de lois et législations entérinées par le parlement israélien contre les droits de l’Homme du peuple palestinien et la demande pour que la Knesset israélienne mette immédiatement un terme à développer de telles législations nulles et non avenues.
Le mémo demande aux Parlements membres de l’UPCI de conjuguer leurs efforts pour stopper la légitimation par la Knesset de l’occupation israélienne et de ses crimes.