Imprimer

Le Secrétaire Général condamne la loi raciste israélienne

Le Secrétaire général de l’UPCI, Prof. Dr. Mahmud Erol KILIÇ dénonce la ratification par la Knesset israélienne de la soi-disant loi de l’ « Etat national » qui rend légitime le racisme en Israël sous prétexte qu'Israël est l'Etat national des juifs, et que le droit de l’autodétermination revient au peuple israélien et cela préserve les privilèges seulement pour les juifs et quiconque non juif n'a le droit à l'autodétermination. S.E. le Secrétaire Général de l’UPCI demande aux Unions parlementaires régionales et internationales en particulier l’Union Interparlementaire (UIP) de condamner cette loi et de mettre pression sur la Knesset afin de stopper la promulgation de cette loi en raison de son racisme et son déni du droit du peuple palestinien à l’autodétermination et leur retour sur leur terre en vertu des dispositions des lois et résolutions internationales adoptées par les Nations Unies ainsi que les Organisations des droits de l’Hommes. En outre, la promulgation de cette loi raciste entravera les recherches pour trouver une solution juste et durable pour la question palestinienne afin de permettre  au peuple palestinien de créer leur Etat indépendant avec Al-Qods comme capitale.

11 Mai 2017